Présentation du métier et de la formation

Le métier de psychomotricien

Le psychomotricien est un professionnel de santé intervenant dans les domaines de l’éducation, de la prévention et du soin. Il accompagne la personne dans son développement psychomoteur, et dans le maintien de son bon fonctionnement psychomoteur à tous les âges de la vie. Il l’aide à prendre conscience de ses potentiels et à les exploiter pour s’adapter à son environnement. L’exercice nécessite des aptitudes et compétences relationnelles et de créativité.

Dans un cadre pluridisciplinaire, il intervient, au sein d’établissements en secteur hospitalier, dans les institutions médico-sociales, dans les établissements d’accueil de la petite enfance, en libéral et dans les entreprises.

La formation de psychomotricien

La formation de 3 ans est structurée en modules théoriques, théorico-cliniques et pratiques permettant d’acquérir connaissances et compétences dans les sciences médicales, les sciences humaines et la psychomotricité.
Elle est constituée de cours magistraux, de travaux dirigés, de travail personnel et de stages auprès de psychomotriciens diplômés.

La pédagogie vise une professionnalisation progressive de l’étudiant au travers d’un travail d’articulation constante entre le cadre théorique enseigné et les expériences acquises par la pratique et les stages.
La formation, dispensée dans un Institut de Formation des Psychomotriciens de France, permet d’obtenir en 3 ans le Diplôme d’État de Psychomotricien.

Pour plus de précisions, consulter l’arrêté du 7 avril 1998 relatif aux études préparatoires au diplôme d’État de psychomotricien.

Ce diplôme permet d’intégrer d’autres formations complémentaires :

– Un diplôme universitaire (D.U) ;

– Un cursus de Master en France ou à l’étranger (Psychologie, Sciences de l’Education, STAPS Santé Publique, Science de la Santé, rééducation, et en psychomotricité à l’international) ;

– Un diplôme d’État de cadre de santé ;

– Un diplôme de Directeur d’Établissement Sanitaire, Social et Médico-social ;

– Titre d’Expert en psychomotricité à référentiel européen Niveau 1. JO du 21/04/2017 ;

– Etc. …

Les psychomotriciens titulaires d’un Master peuvent envisager une poursuite d’étude en filière doctorale et contribuer au développement de la recherche en psychomotricité.

Les titulaires du Diplôme d’Etat de psychomotricien peuvent prendre la direction d’un établissement d’accueil de jeunes enfants — type crèche.

Les atouts de l’institut

Rattaché au CHU de Brest, l’Institut de Formation des Psychomotriciens (IFP) bénéficie du soutien fort des équipes hospitalières, des professeurs des universités-praticiens hospitaliers (PUPH), et d’expertises médicales et paramédicales sur les principaux enseignements dispensés.

Intégré à l’Institut de Formation des Professionnels de Santé (IFPS) du CHU de Brest, formant d’autres professionnels paramédicaux dont les infirmiers et les masseurs-kinésithérapeutes, il permet d’envisager certains enseignements communs en interfiliarité. Le partenariat fort entre les filières de l’IFPS et l’Université de Bretagne Occidentale (UBO) permet également d’envisager des actions menées en interprofessionnalité, avec d’autres étudiants en santé (médecine, sage-femme, orthophoniste, etc.).

Taux de satisfaction des étudiants sur le premier semestre 2021 : 84.8%

Taux de satisfaction de l’accompagnement par l’équipe pédagogique : 100%

Ainsi, tout en permettant aux futurs professionnels psychomotriciens de construire leur propre identité professionnelle, le parcours formation sera enrichi de la complémentarité avec les autres professionnels de santé.
L’IFP bénéficie aussi d’une infrastructure et de services complets : Centre de documentation et d’information (CDI), salle informatique, salles de simulation, salles de travaux pratiques, bornes WiFi, plateformes numériques (cf. ENT), équipes multimédia et pédagogiques expertes.

Les épreuves de sélection

Candidats titulaires du baccalauréat
ou de l’équivalence de ce diplôme
Sélection sur dossier
à partir de la plateforme Parcoursup
Début des inscriptions
20 janvier 2022
Date de clôture des inscriptions
29 mars 2022 à 23h59
Date des épreuves
Pas d’épreuves
Affichage des résultats
02 juin 2022

Suite à la décision du Conseil Technique (instance délibérative et consultative de l’IFP présidée par l’ARS) du 2 novembre 2021, il n’y aura pas d’examen d’entrée directe en 2ème année (article 25 de l’arrêté du 7 avril 1998) en 2022.

Le coût des études

Coût : 4 500,00 €/an + CVEC (env. 92€/an) + frais universitaires (env. 170€/an)

Cette formation donne accès, sous conditions, à une bourse du Conseil régional de Bretagne.