Pourquoi devenir aide-soignant ?

Vous voulez aider les autres et vous sentir utile professionnellement. Vous souhaitez une formation courte, reconnue par le Ministère des Solidarités et de la Santé. Vous trouverez du travail dans des secteurs très variés, dès votre diplôme obtenu…

Le métier d’aide-soignant

Selon l’arrêté du 10 juin 2021 relatif à la formation conduisant au diplôme d’État d’aide-soignant :

« L’aide-soignant exerce sous la responsabilité de l’infirmier diplômé d’État dans le cadre de l’article R. 4311-4 du code de la santé publique. Ses activités se situent dans le cadre du rôle qui relève de l’initiative de l’infirmier diplômé d’État, défini par les articles R. 4311-3 et R. 4311-5 du code de la santé publique, relatifs aux actes professionnels et à l’exercice de la profession d’infirmier. L’aide-soignant accompagne et réalise des soins essentiels de la vie quotidienne, adaptés à l’évolution de l’état clinique et visant à identifier les situations à risque. Son rôle s’inscrit dans une approche globale de la personne et prend en compte la dimension relationnelle des soins ainsi que la communication avec les autres professionnels, les apprenants et les aidants. L’aide-soignant travaille au sein d’une équipe pluridisciplinaire intervenant dans les services de soins ou réseaux de soins des structures sanitaires, médico-sociales ou sociales notamment dans le cadre d’hospitalisation ou d’hébergement continus ou discontinus en structure ou à domicile. »

Les possibilités et modalités d’évolution du métier 

  • Après l’obtention du diplôme d’État d’aide-soignant, des spécialisations sont possibles grâce aux formations tout au long de la vie proposées notamment par notre service de formation continue (assistant de soins en gérontologie…).
  • Il est possible également d’accéder plus facilement à d’autres formation de même niveau ( exemple : AES, ambulancier, auxiliaire de puériculture , assistant de régulation médicale). En effet, une réingénierie de formation à venir sur ces différentes formations vont s’opérer afin de permettre aux apprenants d’obtenir une autre certification ou seulement une partie des blocs de compétences recherchée.
  • Enfin, une reprise d’études est possible afin d’intégrer la formation infirmière par la voie professionnelle

La formation d’aide-soignant

Les voies d’accès à la formation

La formation initiale en 10 mois selon les conditions d’accès fixées par l’arrêté du 7 avril 2021.
Pour être admis à suivre les études conduisant au diplôme d’État d’aide-soignant, les candidats doivent être âgés de dix-sept ans au moins à la date de leur entrée en formation, sans aucune condition de diplôme pour la formation en 10 mois.

Modalités particulières

  • Les candidats titulaires d’un baccalauréat professionnel ASSP (Accompagnement, Soins, Services à la Personne) ou d’un baccalauréat professionnel SAPAT (Services Aux Personnes et Aux Territoires) sont dispensés de certains modules ;
  • La formation continue « Passerelle » : formation modulaire pour les personnes titulaires d’un titre ou d’un diplôme leur permettant une dispense de modules de formation, sans condition d’une durée minimale d’expérience professionnelle selon les conditions fixées par l’arrêté du 7 avril 2021 ;
  • La formation modulaire post-jury pour les candidats qui ont opté pour l’obtention du diplôme d’État d’aide-soignant par la voie de la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE).

La formation est assurée par :

  • Des infirmiers diplômés, enseignants permanents, ayant une expérience de plusieurs années au préalable dans les services de soins ;
  • Des intervenants extérieurs sollicités pour leur expertise et leur aptitude pédagogique, dans leur domaine de soins (aides soignants, infirmiers, médecins, psychologues, etc.).

Déroulement des études

Conformément à l’arrêté, la formation se déroule sur 44 semaines (enseignement théorique et stages) :

  • 22 semaines d’enseignement théorique ;
  • 22 semaines de stage ;
  • 1 semaine de travail personnel guidé ;
  • 1 semaine d’accompagnement pédagogique individualisé ;
  • 1 journée de suivi pédagogique ;
  • 3 semaines de congés annuels.

Formation théorique

La formation est organisée autour de 5 blocs :

  • Bloc n°1 : accompagnement et soins de la personne dans les activités de sa vie quotidienne et sa vie sociale
    • Module 1 : accompagnement d’une personne dans les activités de sa vie quotidienne et de sa vie sociale
    • Module 2 : repérage et prévention des situations à risque
  • Bloc n°2 : évaluation de l’état clinique et mise en œuvre de soins adaptés en collaboration
    • Module 3 : évaluation de l’état clinique d’une personne
    • Module 4 : mise en œuvre des soins adaptés, évaluation et réajustement
    • Module 5 : accompagnement de la mobilité de la personne aidée
  • Bloc n°3 : information et accompagnement des personnes et de leur entourage, des professionnels et des apprenants
    • Module 6 : relation et communication avec les personnes et leur entourage
    • Module 7 : accompagnement des personnes en formation et communication avec les pairs
  • Bloc n°4 : entretien de l’environnement immédiat de la personne et des matériels liés aux activités en tenant compte du lieu et des situations d’intervention
    • Module 8 : entretien des locaux et des matériels et prévention des risques associés
  • Bloc n°5 : travail en équipe pluriprofessionnelle et traitement des informations liées aux activités de soins, à la qualité et gestion des risques
    • Module 9 : traitement des informations
    • Module 10 : travail en équipe pluriprofessionnelle, qualité et gestion des risques

Formation clinique

Stages obligatoires : 22 semaines qui se composent de 3 stages de 5 semaines et un de 7 semaines correspondant au projet professionnel. Au moins une période clinique doit être effectuée auprès de personnes en situation de handicap physique ou psychique et une période auprès de personnes âgées.
Stages optionnels : Possibilité de réaliser un stage Erasmus.

Outils pédagogiques

Le choix des outils pédagogiques se fait en fonction des thématiques abordées et de l’objectif pédagogique :

  • Cours magistraux ;
  • Travaux dirigés et pratiques ;
  • Simulation ;
  • eLearning / e-formation.

Coût de la formation

Le coût de la formation Intégrale est de 6 930 €.
Des aides financières sont possibles

  • Pour les salariés, en congé individuel de formation, elle peut être financée dans le cadre de la formation continue ;
  • La formation est gratuite pour les demandeurs d’emploi (indemnisés ou non), ainsi que pour les jeunes qui sortent du système scolaire ;
  • Des aides ou bourses du Conseil régional de Bretagne peuvent être accordées : les dossiers sont instruits lors de l’entrée en formation.

Les atouts de l’institut

Intégré à l’Institut de Formation des Professionnels de Santé (IFPS) du CHU de Brest, situé sur les sites de Brest (Cavale Blanche) et de Carhaix-Plouguer, l’Institut de Formation des Aides-Soignants (IFAS) bénéficie d’une infrastructure et de services complets : Centre de documentation et d’information (CDI), salle informatique, salles de simulation, salles de travaux pratiques, bornes WiFi, plateformes numériques (cf. ENT), équipes multimédia (cf. CMS)et pédagogiques expertes.

L’Institut de Formation des Aides-Soignants (IFAS) a une capacité totale d’accueil de 195 élèves et apprentis, répartis sur 4 promotions sur les sites de Brest et Carhaix :

  • 97 élèves en formation Intégrale et Passerelle à Brest ;
  • 40 issus du CFA à Brest ;
  • 58 élèves en formation Intégrale et Passerelle à Carhaix.

L’IFAS assure :

  • la formation Intégrale ;
  • les formations Passerelle (candidats titulaires du Bac pro. ASSP ou SAPAT, DEA, DEAP, DEAVS, DEAMP, MCAD, TPAVF et DEAES)
  • les formations personnalisées post-VAE ;
  • la formation issue de l’apprentissage.

Afin d’initier au plus tôt les élèves au travail de collaboration avec les autres professionnels de santé, une rentrée commune, ainsi que certains travaux dirigés sont organisés avec les étudiants en soins infirmiers (IFSI), les étudiants cadres (IFCS) et les étudiants masseurs-kinésithérapeutes (IFMK) sur le site de la Cavale Blanche à Brest.

Afin d’enrichir la formation Aide-Soignant, selon les sites (Brest ou Carhaix), nous proposons à tous les élèves volontaires :

  • des cours « Initiation au breton en situation de soins » afin de répondre aux besoins de la population locale bretonnante vieillissante, en partenariat avec Stumdi, organisme de formation professionnelle au breton ;
  • des stages à l’international afin d’enrichir leur expérience et de faciliter leur ouverture d’esprit sur des prises en soins différentes ;
  • des temps d’échanges « élèves-équipe pédagogique » ;
  • des activités relaxantes : initiation au yoga, initiation à l’auto-hypnose… ;
  • des activités de détente : journée d’accueil inter-promotion, temps de convivialité mensuels, vélos d’intérieur à disposition, tables de pique-nique, table de ping-pong, babyfoot…

Réussite, satisfaction et insertion

Taux de réussite en 2022 :

Formation initiale : 87,1 % – Formation par apprentissage : 96,66 %

Taux de satisfaction des élèves en 2022 :

Formation initiale : 94 % – Formation par apprentissage : 88 %

Focus sur l’insertion de nos apprenants grâce à l’étude du GREF Bretagne relative à l’insertion de l’ensemble des étudiants issus des promotions diplômées en 2019.

Calendriers

Rentrée de septembre 2023

Formation Aide-Soignant classique à Brest et Carhaix
  • Ouverture des inscriptions à compter du lundi 13 février 2023 ;
  • Clôture du dépôt des dossiers le samedi 10 juin 2023 (cachet de la poste faisant foi)
  • Les entretiens oraux se dérouleront entre le lundi 12 juin et le vendredi 23 juin 2023 (Horaires, lieux, n° de jury seront précisés par convocation)
  • Publication des résultats le lundi 10 Juillet 2023 ;
  • Date de rentrée le lundi 28 août 2023 (jury de diplomation le 24 juillet 2024).
A compter du lundi 13 février 2023 :
  • Le dossier de sélection pour la formation AS (IFAS) sera téléchargeable sur ce même site
  • Il sera également possible de le retirer directement au secrétariat de l’IFAS de l’IFPS de Brest / ou de Carhaix.

VAE Diplôme d’État d’aide-soignant

Selon l’arrêté du 7 avril 2021 :

« Les formations conduisant au diplôme d’État d’aide-soignant et au diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture sont accessibles, sans condition de diplôme par […] la validation des acquis de l’expérience professionnelle, dans les conditions fixées par arrêté du ministre chargé de la santé […] »

Retrouvez notre proposition d’accompagnement individualisé pour l’obtention du diplôme d’État d’aide-soignant par la voie VAE.

À noter : suite à la décision du jury VAE, l’IFPS vous propose un parcours personnalisé afin de vous amener au diplôme d’AS. Un formateur identifié vous accompagnera en élaborant un contrat pédagogique individualisé.