Informations

Affichage


Informations à propos de l’épreuve d’admissibilité

Au regard de l’évolution de la situation sanitaire, l’ARS Bretagne s’est prononcée en date du 5 février 2021 pour une suppression de l’épreuve d’admissibilité. Le concours sera réalisé au profit d’une sélection sur dossier professionnel et admission sur la base d’un entretien oral réalisé en présentiel ou via les outils de communication à distance.
Conformément à l’alinéa 4 de l’article 4 de l’arrêté du 30 décembre 2020, l’ARS Bretagne donne son accord pour une adaptation des modalités d’admission pour les filières d’infirmier(e)s spécialisé(e)s.

Plus d’informations dans la rubrique « Concours d’entrée » → cliquez sur le bouton ci-dessous


Le métier d’infirmier anesthésiste

Spécialisation la plus longue de la filière infirmière à ce jour, la formation d’infirmier anesthésiste diplômé d’État (IADE) est souvent mise en première ligne lorsqu’il s’agit de cerner les pratiques dites avancées en matière de soins infirmiers. En 2005, la profession avait entamé un processus de réingénierie. Les évolutions de la profession se sont concrétisées par la parution de l’arrêté du 17 janvier 2017 modifiant l’arrêté du 23 juillet 2012 relatif à la formation conduisant au diplôme d’État d’infirmier anesthésiste et le décret n° 2017-316 du 10 mars 2017 relatif aux actes infirmiers relevant de la compétence des infirmiers anesthésistes diplômés d’État.

L’infirmier anesthésiste diplômé d’État (IADE)

  • réalise des soins spécifiques et des gestes techniques dans les domaines de l’anesthésie-réanimation, de la médecine d’urgence et de la prise en charge de la douleur
  • analyse, évalue les situations et intervient afin de garantir la qualité des soins et la sécurité des patients en anesthésie-réanimation dans la période péri-interventionnelle
  • travaille au sein d’équipes pluridisciplinaires, en collaboration et sous la responsabilité du médecin anesthésiste-réanimateur
  • intervient dans les différents sites d’anesthésie, en salle de surveillance post-interventionnelle, dans les services d’urgences intra et extrahospitalières, notamment lors de certains types de transports

La formation d’infirmier anesthésiste

Les prérequis pour entrer en formation :

– Être titulaire du diplôme d’état d’infirmier ou de sage-femme
– Justifier d’une expérience professionnelle minimale de deux années pleines au premier janvier de l’année du concours d’entrée en école d’IADE.
– Avoir subi avec succès les épreuves d’admission à la formation préparant au diplôme d’infirmier anesthésiste.
– Avoir acquitté les droits de scolarité fixés par arrêté ministériel (à l’exception des centres relevant du ministère de la défense).
– Avoir souscrit par convention l’engagement d’acquitter les frais de scolarité fixés par le conseil d’administration de l’organisme gestionnaire sauf dans les centres relevant du ministère de la défense.

Les candidats étrangers titulaires d’un diplôme non validé en France, peuvent également être admis dans la limite des 10% de la capacité théorique agrée de l’établissement de formation. Ces derniers devront, en plus de l’épreuve d’admissibilité et d’un exercice de deux ans, satisfaire à des tests de niveau professionnels et à une épreuve de maîtrise de langue française. Un justificatif de prise en charge financière concernant l’ensemble de la formation leur sera également demandé.

La formation :

La formation dure 24 mois se déclinant en quatre semestres. Elle débute au 1er octobre de l’année N et s’achève au 30 septembre de l’année N+2. La formation permet aux élèves d’acquérir les sept compétences nécessaires à l’exercice du métier d’IADE. C’est une formation par alternance qui propose des temps d’enseignements théoriques (1 260 heures) et des temps d’enseignements cliniques (2 030 heures).

Principes pédagogiques

La formation s’appuie sur 3 concepts : formation d’adulte, par alternance et professionnalisante. En fin de formation, l’élève participe avec le médecin spécialiste, qualifié en anesthésie-réanimation, aux techniques d’anesthésie générale et loco-régionale. Il assure une prise en charge de la personne soignée au cours des différents actes d’anesthésie, de situations de réanimation, de traitement de la douleur et lors de situations d’urgence. Inscrit dans une démarche autoréflexive, il développe une réflexion éthique, participe à la recherche en soins infirmiers pour mieux s’intégrer au sein de services de soins infirmiers et du système de santé.

Programme et référentiel de la formation

Coût de la formation

  • 5 450 € par année de formation
  • 256 € de droits universitaires par année de formation

Les missions de l’école

  • Former des infirmiers diplômés d’État (IDE) à la polyvalence des soins infirmiers dans le domaine de l’anesthésie, de la réanimation, des urgences intra et extrahospitalière et dans la prise en charge de la douleur
  • Mettre en œuvre la formation préparatoire aux épreuves d’admission dans les écoles d’infirmiers anesthésistes
  • Assurer la formation continue :
    • Notamment la formation des professionnels ressortissants d’un État membre de l’Union européenne (UE) ou d’un autre État parti à l’accord sur l’Espace économique européen (EEE), de la Principauté d’Andorre ou de la Confédération suisse, dans le cadre des demandes d’autorisation d’exercice de la profession d’infirmier anesthésiste diplômé d’État en France
    • La formation d’adaptation à l’emploi, notamment dans le domaine de la salle de surveillance post-interventionnelle, de la réanimation et des urgences intra et extrahospitalières
    • La formation au tutorat des professionnels du domaine de l’anesthésie, de la réanimation et des urgences intra et extrahospitalières
  • Promouvoir la recherche et favoriser la documentation en soins infirmiers dans les domaines de l’anesthésie et de la réanimation
  • Former les professionnels à la gestion de l’intubation difficile

Les atouts de l’école

Intégrée à l’Institut de Formation des Professionnels de Santé (IFPS) du CHU de Brest et située sur le site de la Cavale Blanche, l’École d’Infirmiers Anesthésistes (EIA) bénéficie d’une infrastructure et de services complets : Centre de documentation et d’information (CDI), salle informatique, salles de simulation, salles de travaux pratiques, bornes WiFi, plateformes numériques (cf. ENT), équipes multimédia et pédagogiques expertes.

L’École d’Infirmiers Anesthésistes (EIA) a une capacité totale d’accueil de 22 places. La formation est réingénieriée depuis 2012. Les élèves obtiennent un diplôme d’État d’infirmier anesthésiste (DEIA) et un diplôme au grade Master délivré par l’Université de Bretagne Occidentale (UBO) avec laquelle l’école est conventionnée.

Réussite, satisfaction et insertion

Taux de réussite 2020 : 100%

L’indice de satisfaction de la promotion 2018-2020 :
Très satisfait : 45.50%
Satisfait : 54.50 %

Focus sur l’insertion de nos apprenants grâce à l’étude du GREF Bretagne relative à l’insertion de l’ensemble des étudiants issus des promotions diplômées en 2019.

Concours d’entrée

L’École d’Infirmiers Anesthésistes (EIA) organise tous les ans des épreuves de sélection (admissibilité et admission) conformément à l’arrêté du 23 juillet 2012 relatif à la formation conduisant au diplôme d’État d’infirmier anesthésiste.

Conditions d’admission

  • Être titulaire d’un diplôme d’État d’infirmier (IDE)
  • Justifier de deux années minimum d’exercice professionnel en équivalent temps plein, au 1er janvier de l’année du concours
  • Satisfaire aux épreuves d’admissibilité et d’admission

Étapes à suivre

  • À compter du lundi 30 novembre 2020, retirer le dossier d’inscription au secrétariat de l’EIA, solliciter son envoi par courriel ou le télécharger immédiatement (PDF)
  • Souscrire par convention l’engagement d’acquitter les frais d’enseignement : le coût pédagogique vous sera communiqué ultérieurement
  • Avoir acquitté les droits de scolarité (droits d’inscription) : 90 €
  • Fournir un certificat médical et trois photos d’identité
  • Adresser le dossier d’inscription, complet, au secrétariat de l’EIA :
    École d’Infirmiers Anesthésistes (EIA)
    Institut de Formation des Professionnels de Santé (IFPS)
    Hôpital de la Cavale Blanche – CHU de Brest
    Boulevard Tanguy Prigent
    29609 BREST Cedex

Calendrier

  • Clôture des inscriptions : 5 février 2021 minuit, cachet de la poste faisant foi
  • Épreuve d’admissibilité : 11 mars 2021
  • Nouveau : Un dossier professionnel à retourner pour le 11 mars 2021 —
  • Résultats d’admissibilité : 31 mars 2021 à 10h
  • Épreuve d’admission : 22 avril 2021
  • Résultats d’admission : 23 avril 2021 à 10h

Information du 5 février 2021

Un dossier professionnel de 4 à 6 pages, soit 3 feuilles maximum (recto-verso), hors page de garde, constitué comme ci-dessous :

  • Une page de garde (NOM – Prénom – Nom de la formation pour laquelle vous postulez – Année du concours)
  • Un CV (norme européenne) détaillé, avec photo
  • Un projet professionnel motivé et structuré, en 3 parties, indiquant :
    • votre parcours professionnel,
    • vos projections dans votre future fonction,
    • vos attentes vis-à-vis de la formation

Pour ce dossier professionnel, il est attendu qu’il soit dactylographié en Arial ou Times New Roman, police 11 ou 12, interligne 1,5. Les critères d’appréciation de votre dossier porteront sur le fond et la forme de ce projet.

A l’issue de cette sélection sur dossier, vous serez convoqué à un entretien oral réalisé en présentiel ou en distanciel. Les modalités vous seront communiquées ultérieurement.

Les critères d’appréciation de votre oral d’une durée de 20 mn maximum porteront sur :

  • votre présentation de parcours professionnel,
  • votre communication,
  • votre positionnement,
  • vos connaissances sur les quatre thèmes suivants : transfusion, pharmacologie, hygiène, législation.

Il vous est demandé d’adresser deux exemplaires reliés à l’École IADE · IFPS · CHU de Brest – Boulevard Tanguy Prigent, 29609 BREST ainsi qu’une version numérisée en PDF envoyée à josiane.monot@chu-brest.fr pour le 11 mars 2021 minuit, cachet de la poste faisant foi.

Si l’exemplaire numérique est trop lourd, utiliser BlueFiles, WeTransfer ou partager un document depuis votre espace de stockage Dropbox, Google Drive, Microsoft OneDrive, etc.

Après l’épreuve d’admission

Sont déclarés admis les candidats les mieux classés dans la limite des places figurant dans l’agrément de l’école, sous réserve que le total des notes obtenues aux épreuves d’admission soit égal ou supérieur à 40 sur 80.
En cas d’égalité de points : sont déclarés admis les candidats les mieux classés dans la limite des places figurant dans l’agrément de l’école, sous réserve que le total des notes obtenues aux épreuves d’admission soit égal ou supérieur à 40 sur 80.
En cas de nouvelle égalité : le candidat le plus âgé sera classé le premier.